EPSPBOUINAN

Forum de discussion et d'echanges d'idees du personnel de l'EPSP de Bouinan


    Du symptome au Diagnostic:les acouphènes

    Partagez
    avatar
    Gladiator
    Admin

    Messages : 84
    Date d'inscription : 14/01/2014

    Du symptome au Diagnostic:les acouphènes

    Message par Gladiator le Sam Fév 01, 2014 11:44 am

    Acouphènes
    Un acouphène est un bruit dans l'oreille. Il est présent dans 10 à 15% des cas dans la population générale.
    Un acouphène subjectif est la perception d'un son en l'absence de stimulus auditif et n'est entendu que par le patient. La plupart des acouphènes sont subjectifs.
    Un acouphène objectif est rare et résulte de bruits générés par des structures proches de l'oreille. Parfois, l'acouphène est assez intense pour être entendu par l'examinateur.
    o Caractéristiques
    Un acouphène peut être décrit comme un bourdonnement, un tintement, un ronronnement, un sifflement ou un chuintement et peut être variable et complexe. Un acouphène objectif est classiquement pulsatile (synchrone des battements cardiaques) ou intermittent. Les acouphènes sont mieux perçus dans un environnement calme et en l'absence de stimulus compétiteur, et ainsi, souvent semblent pires au coucher.
    Les acouphènes peuvent être intermittents ou continus. Un acouphène continu est au mieux contrariant et souvent très pénible. Certains patients s'adaptent mieux à sa présence que d'autres; une dépression peut parfois en résulter. Le stress aggrave en général les acouphènes.
    o On peut évoquer les causes en fonction du type d'acouphènes, subjectifs ou objectifs, :
     Acouphènes subjectifs
    Les acouphènes subjectifs peuvent être induits par presque tous les troubles affectant les voies auditives.
    Les troubles plus fréquents sont ceux qui impliquent une surdité de perception, en particulier
     Traumatisme acoustique (surdité neurosensorielle induite par le bruit)
     Vieillissement (presbyacousie)
     Médicaments ototoxiques
     Maladie de Ménière
    Les infections et les lésions du SNC (p. ex., causées par une tumeur, un accident vasculaire cérébral, une sclérose en plaques) qui affectent les voies auditives peuvent également être responsables.
    Les troubles provoquant une surdité de transmission peuvent également générer des acouphènes. Ces états comprennent une obstruction du conduit auditif par du cérumen, un corps étranger ou une otite externe. Une otite moyenne, un barotraumatisme, un dysfonctionnement de la trompe d'Eustache, et l'otospongiose peuvent également être accompagnés d'acouphènes.
    Le dysfonctionnement de l'articulation temporomandibulaire peut être associé à des acouphènes chez certains patients.
     Acouphènes objectifs
    Les acouphènes objectifs impliquent habituellement un bruit vasculaire, qui provoque un son pulsatile audible synchrone du pouls. Les causes comprennent
     Une turbulence du flux sanguin de l'artère carotide ou de la veine jugulaire
     Des tumeurs très vascularisées de l'oreille moyenne
     Des malformations artérioveineuses durales ()
    Des spasmes musculaires ou des myoclonies des muscles du voile du palais ou de l'oreille moyenne (stapédien, tenseur du tympan) peuvent provoquer un bruit perceptible, typiquement un cliquetis rythmé. De tels spasmes peuvent être idiopathiques ou dus à des tumeurs, un traumatisme crânien et des infectieuses ou démyélinisantes (p. ex., sclérose en plaques). Les myoclonies palatines provoquent des mouvements visibles du palais et/ou du tympan, synchrones des acouphènes.
    Cause                                                                                                                  Signes évocateurs
    Traumatisme acoustique (p. ex., surdité induite par le bruit) >>>>   Antécédents d'exposition professionnelle ou récréative, perte auditive
    Vieillissement (presbyacousie)  >>>> Perte progressive de l'audition, souvent avec des antécédents familiaux
    Barotraumatisme  >>>> Antécédents clairs d'exposition
    Tumeurs (p. ex., neurinome de l'acoustique, méningiome) et lésions du SNC (p. ex., provoquées par la sclérose en plaques ou un accident vasculaire cérébral)>>>>Acouphènes unilatéraux et souvent perte de l'audition  et Parfois, autres anomalies neurologiques
    Médicaments (p. ex., salicylates; aminosides; diurétique de l'anse; certains médicaments chimio thérapeutiques y compris le cisplatine) >>>>Début des acouphènes bilatéraux concomitant à l'utilisation du médicament -Sauf avec les salicylates, perte auditive également possible -Aminosides également éventuellement associés à une altération vestibulaire bilatérale (p. ex., vertiges, déséquilibre)
    Dysfonction de la trompe d'Eustache>>>>Souvent diminution prolongée de l'audition, infections des voies respiratoires supérieures récente, difficultés de décompression des oreilles lors de voyages en avion ou d'autres variations de pression
    Les allergies graves peuvent aggraver les symptômes -Unilatérale ou bilatérale (souvent une oreille plus atteinte que l'autre)-Infections (p. ex., otite moyenne, labyrinthite, méningite, neurosyphilis) Antécédents d'infection
    Maladie de Ménière >>>>Surdité unilatérale fluctuante, acouphènes, impression de plénitude d'oreille et de violents vertiges -Typiquement, surdité dans les fréquences graves fluctuante et finissant par être définitive
    Obstruction du conduit auditif (p. ex., causée par du cérumen, un corps étranger ou une otite externe)>>>>Unilatérale, avec des anomalies visibles lors de l'examen de l'oreille, dont un écoulement avec une otite externe
    Malformations artérioveineuses durales>>>> Acouphènes unilatéraux, constants, pulsatiles
    Habituellement, pas d'autres symptômes -Peuvent ressentir un souffle au-dessus du crâne -L'examen clinique doit toujours comprendre une auscultation péri-auriculaire
    Myoclonies (muscles du voile du palais, tenseur du tympan, muscle stapédien)>>>> Cliquetis irrégulier ou bruit mécanique -Probablement d'autres symptômes neurologiques (p. ex., de la sclérose en plaques)
    Mouvements du palais et/ou du tympan observés à l'examen quand symptomatiques
    Turbulence du flux sanguin de l'artère carotide ou de la veine jugulaire >>>> Souffle ou bourdonnement veineux dans le cou
    Souffle veineux pouvant s'arrêter lors de la compression de la veine jugulaire ou de la rotation de la tête
    Tumeurs vasculaires oreille moyenne (p. ex., du glomus tympanique, du glomus jugulaire)>>>> Acouphènes unilatéraux, constants, pulsatiles -Parfois, souffle à l'auscultation des oreilles -Tumeur habituellement visible derrière le tympan sous forme d'une masse très érythémateuse, parfois pulsatile, qui peut blanchir (lors de l'utilisation d'un otoscope pneumatique)


    Bases de gériatrie
    Une personne sur 4 de > 65 ans présente une déficience auditive importante. Les acouphènes étant fréquents dans les surdités de perception, cette plainte est fréquente chez les personnes âgées.
    Points clés
    Les acouphènes subjectifs sont provoqués par une anomalie située sur les voies auditives.
    • Les acouphènes objectifs sont provoqués par un bruit véritable produit dans une structure vasculaire proche de l'oreille.
    • Les bruits forts, le vieillissement, la maladie de Ménière et les médicaments sont les causes les plus fréquentes d'acouphènes subjectifs.
    • Des acouphènes unilatéraux avec perte auditive ou des vertiges/déséquilibres imposent la réalisation d'une IRM rehaussée au gadolinium pour éliminer un neurinome de l'acoustique.
    • Tout acouphène accompagné d'un déficit neurologique est inquiétant.
    avatar
    princedz

    Messages : 95
    Date d'inscription : 26/01/2014

    Re: Du symptome au Diagnostic:les acouphènes

    Message par princedz le Sam Fév 01, 2014 2:51 pm

    Merci pour le partage!!!!

      La date/heure actuelle est Mer Sep 20, 2017 10:57 pm