EPSPBOUINAN

Forum de discussion et d'echanges d'idees du personnel de l'EPSP de Bouinan


    "L'ardoise du Dr DJELLOULI."

    Partagez
    avatar
    dr issaad

    Messages : 102
    Date d'inscription : 22/01/2014

    "L'ardoise du Dr DJELLOULI."

    Message par dr issaad le Sam Fév 01, 2014 4:52 pm

     Le bureau du SNPSP-DRARIA est revenu lors de la réunion du 27 janvier 2014 sur le point relatif aux accès aux grades qu’il faut impérativement appliquer de manière imminente, car chaque mois qui passe constitue un manque à gagner non négligeable pour les praticiens de santé publique. Etant donné que les pouvoir publics nous refuse l’application des mesures transitoires pourtant prévues par la loi à travers  l’article 19 du statut particulier, ce qui constitue en soi une spoliation sans précèdent d’un droit clairement promulgué.
    Si on oublie la transition en occultant, bien malgré nous, ces ARTICLES    ART 19 ,  ART 29 et que l’on ne considère que les dispositions statutaires (hors transition) relatives aux passages de grade édictées à travers l' ART 26  du statut, Nous pouvons calculer à travers un « cas clinique » la  perte sèche engendrée par le retard pris à appliquer ces dispositions statutaires.
             Il s’agit du Dr DJELLOULI Djelloul médecin généraliste au niveau de l’EPSP de Draria, recruté le 03 décembre 2002.
            Au mois de Décembre 2009, le  Dr DJELLOULI est au grade de MEDECIN GENERALISTE DE BASE 2éme échelon ; sa paie s’élevait à ……………………………………… 53 976.88 DA.
            En ce mois de décembre 2009 Dr DJELLOULI capitalisait 07 années de service effectif, à ce titre et si les dispositions statutaires (Article 26) avait été appliquée il prétendait au grade de PRINCIPAL et devait percevoir …………………………………………………………… 66 993.66 DA.
    Donc en ce mois de décembre 2009 le Dr DJELLOULI a perdu la somme de :
    66 993.66 – 53 976.88 = 13 016.78 DA
    De décembre 2009 à décembre 2013 soit 48 mois Dr DJELLOULI vient de perdre :
    13 016.78 x 48 = 624 805.44 DA
                                
    Au premier trimestre 2010 l’IPAP du Dr DJELLOULI s’élevait a ……………………. 26 004.89 DA
    S’il avait accédé au grade de principal il aurait perçu …………..……………………… 33 932.40 DA
     
    Pour le 1er trimestre 2010 le Dr DJELLOULI a perdu en IPAP:
    33 932.40 – 26 004.89 = 7 927.51 DA
     
    Du 1er trimestre 2010 au 1er trimestre 2014 soit 16 trimestres Dr DJELLOULI a perdu en IPAP :
    7 927.51 x 16 = 126 840.16 DA
     Pendant ces 4 années le Dr DJELLOULI a gagné un échelon passant ainsi au 3 éme échelon.
        Pour son grade de MG de base ce passage d’échelon engendre un gain salarial de……………. 1 960.69 DA  
    S’il avait accédé au grade de principal ce passage d’échelon aurait engendrait un gain de……… 2 505.32 DA                                     
    Donc pour ce passage d’échelon (avec ses corollaires) la perte mensuelle est de :
    2 505.32 – 1 960.69 = 544.63 DA ceci pendant 48 mois soit ……… 26 142.24 DA
     
    En conclusion : Au mois de janvier 2014 le Dr DJELLOUL subie une perte de :
    Salaire ………..….……624 805.44
                                                  IPAP  .........……    126 840.16                                                   Passage d’échelon………… 26 142.24
     
    AU TOTAL LA PERTE S’ELEVE A …………………….. 777 787.84 DA
     
                 Cette somme appartient au Dr DJELLOULI et à sa famille il en a été spolié.
    avatar
    Gladiator
    Admin

    Messages : 84
    Date d'inscription : 14/01/2014

    Re: "L'ardoise du Dr DJELLOULI."

    Message par Gladiator le Sam Fév 01, 2014 10:29 pm

    Ma parole c'est un veritable cours de comptabilité.Merci pour cet exemple

      La date/heure actuelle est Lun Juin 18, 2018 4:39 pm